La vie à Shawinigan en 1940

Quand Marguerite et Gilles s’établirent à Shawinigan en 1940, la ville était en plein essor économique. La construction des routes, du chemin de fer, des centrales électriques, des usines, des commerces et des résidences avait eu lieu entre 1899 et 1901, mais la ville changeait, se modernisant sans cesse. Elle fut la première ville québécoise à se doter d'un plan d'urbanisme et à se munir d'un éclairage public à l'électricité, d'où son surnom de "Ville Lumière". Elle avait eu un tramway électrique en 1901, elle construit son nouveau marché couvert en 1940.

 

l'usine Belgo La première usine de pâtes et papiers était la pionnière canadienne de production de papier journal. Son expansion contribua énormément à la croissance de Grand-Mère.

La Seconde Guerre mondiale provoqua un tel élan d’activités à que la période 1939-1950 est considérée comme l’âge d’or de la ville et Shawinigan porta un temps le titre de la ville la plus prospère au Canada. Toutes les industries contribuèrent à l’effort de guerre. La Shawinigan Chemicals axa une partie de sa production dans la fabrication de matières explosives. Les alumineries multiplièrent par cinq leur production et fournirent le matériel pour la construction de nombreux avions et fabriquèrent des gamelles pour les soldats.

La Belgo produisit à plein régime de la pâte à papier et du papier journal. La câblerie Alcan recruta même des femmes – qui étaient alors présentes seulement dans l’industrie textile – pour fournir à la demande.

La Shawinigan Carbide avait débuté la production de carbure en 1904 grâce à la mise au point de fourneaux puissants et efficaces. Mélangé à de l’eau, le composé produisait l’acétylène utilisé comme gaz d’éclairage. Même après que l’électricité ait remplacé l’éclairage au gaz, l’acétylène continua d’être employé pour la soudure et la coupe des métaux. En 1917, la Canadian Aloxite s’installa à Shawinigan pour fondre du charbon et de la silice afin d’obtenir du carbure de silicium. Commercialisé sous le nom de carborundum, cet abrasif très résistant a divers usages : papier sablé, limes et meules pour les usines de papier. Toutes ses usines avaient des unités de production, et bien sûr, de restauration.

Le premier ministre Godbout nationalisa en 1944 la Montréal Light Heat & Power Company, appelée à devenir plus tard Hydro-Québec.

En 1946, neuf centrales hydroélectriques existaient sur la rivière Saint-Maurice. Elles étaient parmi les plus puissantes du pays à l'époque de leur mise en production.

Ce dont parle peu l’histoire, c’est des odeurs et de la pollution qui enveloppaient la ville. Shawinigan était connue des Montréalais comme étant la ville qui pue. De Saint-Jean-des-Piles à Trois-Rivières, la qualité de l’eau du St Maurice s’était rapidement détériorée car on jetait tout dans la rivière. Les odeurs et la saleté empêchait la baignade, les sports nautiques, la pêche, etc.

Les déversements des égouts municipaux s’ajoutaient aux déversements des usines et de leurs produits chimiques toxiques ainsi qu’aux inconvénients liés au flottage du bois. Aujourd’hui, la main-d’oeuvre vieillissante de Shawinigan est frappée par certains problèmes de santé attribués à un environnement fortement pollué. Ce n’est pas sans raison que la fin de semaine arrivée, les familles s’entassaient dans l’auto pour se rendre au chalet. Des centaines de gens délaissaient la grisaille du milieu industriel pour se ressourcer dans la nature mauricienne.

Ce n’est qu’en 1957 que la ville prit son nom actuel de Shawinigan.

Shawinigan en 2010

En 1998, Baie-de-Shawinigan est annexée à Shawinigan.

Suite aux fusions municipales de 2001, la nouvelle ville de Shawinigan a vu le jour le 1er janvier 2002. Elle est issue de la fusion de sept anciennes municipalités : Shawinigan, Shawinigan-Sud, Grand-Mère, Saint-Georges-de-Champlain, Lac-à-la-Tortue, Saint-Jean-des-Piles, Saint-Gérard-des-Laurentides.

Sources

http://www.sanashawinigan.qc.ca/shawibref/histoire.htm

http://www.appartenancemauricie.net/produits/Livres/Unsiecledhistoire.pdf

http://www.sadccm.ca/100ansShawinigan/menuprin.html

http://www.citedelenergie.com/docs_upload/builder/801/Nos_belles_histoires.pdf

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×