Hollywood

Je suis restée quinze ans sans compagnon, avec une vie bien remplie cependant. Entre le travail – j’ai été dans la vente jusqu’à ce que mes jambes ne me portent plus- le bénévolat et les vacances en Floride à 2800 km de Shawinigan, je ne m’ennuyais pas. J’avais trouvé une roulotte dans un parc de maisons mobiles à Hollywood, et je l’avais achetée. Enfin plutôt, j’avais payé une caution de 50$ pour la réserver, puis j’avais téléphoné à Marc….

Le New England Mobile Home Park était un endroit sécurisé. Ma roulotte était placée dos-à-dos avec celle de la propriétaire du parc, et avait une belle vue, une belle chambre avec deux lits jumeaux, un salon, une grande table et même encore de la place pour des lits d’enfants. J’y étais bien. À noël ma couronne était accrochée à la porte, et la visite de Québec venait.

Années après années j’y retrouvais mes chums pour jouer aux cartes, au bingo ou aller à la plage. J’ai même rencontré une ancienne gardienne des enfants, venue passer des vacances avec sa petite famille. Ça faisait 33 ans que je ne l’avais plus vue.

C’est là que j’ai rencontré Lucien. Nous avons vécu heureux deux ans sur la 51ème rue à Shawinigan avant de nous installer au Domaine des Cascades, ensemble. J’avais 82 ans mais j’étais toujours en forme. Je connaissais le nom de tous les résidents….

Quand Lucien est mort, plus rien n’a été pareil. La mort finit par nous rappeler notre âge n’est-ce pas ?... et tout emporter. Elle a même emporté Paul, seulement un an après nos premières rencontres, mais déjà la vieillesse avait fini par me rattraper. Je n’étais plus bonne à rien.

Mais j’avais toujours mes enfants autour de moi et tout au fond de mon cœur, ma foi.

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site